Accueil  > Chroniques historiques du Livradois-Forez  > La source d’eau ferrugineuse de la Jarpe et son exploitation (XIXe siècle)

La source d’eau ferrugineuse de la Jarpe et son exploitation (XIXe siècle) - C. Gallon


Henri LECOQ (1838)
Le village de Grandrif est situé dans une charmante position, à la base de plusieurs collines qui enserrent une petite vallée où coule avec bruit un ruisseau dont les eaux limpides écument avec fracas contre les masses de roches qui mettent obstacle à son cours ...
Le chemin que vous suivez vous amène dans une prairie encadrée par une magnifique forêt.
 
Pour ce site seul, nous conseillerions déjà le voyage de Grandrif ... Des fleurs s'inclinent et se confondent au gré du vent léger qui glisse à travers le feuillage de la forêt ... C'est dans ce chemin champêtre ... que coule l'eau minérale de Grandrif.
Elle sort du terrain primitif de la roche de gneiss qui constitue la presque totalité du sol de la contrée. Elle est recueillie dans un petit bassin creusé dans le roc et dont le trop plein déborde dans le lit du ruisseau.